Annexe #1: Origines de la SHER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annexe #1: Origines de la SHER

Message par Autumn Galloway le Mar 11 Avr - 21:16


 

 


 

 La SHER : Naissance et Evolution
 

 

 Dans les années 1900, l'enchaînement de différents conflits insuffle une peur nouvelle chez certains : celle de l'extinction de l'humanité par les hommes eux-mêmes. Durant cette période, un groupement d'individus qualifiés par certains d'illuminés commencent à tenir des discours aux airs de fin du monde et de punition divine, considérant que les Hommes ayant aussi peu pris soin des territoires qui leur avaient été alloués, la Nature finirait un jour ou l'autre par reprendre ses droits et par se venger de toute la souffrance qui lui avait été infligée. Près de Berlin, un groupuscule aux allures quelque peu extrémistes prend peu à peu des allures de véritable culte, et les réunions s'enchaînent régulièrement. Dans le plus grand des secrets, des traitements peu recommandables sont menés sur de pauvres hères sans défense, généralement pauvres et sans aucune perspective d'avenir, et ce dans le but d'apaiser une soif de vengeance fictive que ressentirait une espèce de dieu tout puissant, seul détenteur de l'avenir de notre planète.

La crise majeure que traverse l'Europe dans les années 20 a de graves conséquences sur les populations européennes, et nombreux sont les hommes qui, après avoir tout perdu dans le crash boursier, mirent brutalement fin à leurs jours. Ce fut également le cas de l'un des instigateurs du mouvement, Hanz Weiberg, qui se suicida en 1929, causant un essoufflement du groupe qui ne fit plus parler de lui pendant quelques années.
C'est lors des atrocités commises durant la Seconde Guerre Mondiale que le groupe d'illuminés renaquit de ses cendres, lorsque les Nazis, dans une volonté peu dissimulée de conquérir le reste de l'Europe, entreprirent quelques expériences pour faire de leurs hommes ce qu'ils appelaient des « super-soldats ». Nombreuses furent les expériences ratées qui menèrent les pauvres cobayes à la folie, mais certains furent plus chanceux que d'autres et obtinrent de nouvelles facultés, et des capacités décuplées. Toujours enfermés dans la peur de la destruction de l'humanité et dans la recherche d'une longévité conséquente, le groupe, grossi par de nombreux dissidents venus de différents pays d'Europe, se délocalisa alors aux États-Unis (les moyens étant plus importants et l'un de leurs confrères ayant des contacts avec une personne sur place) où un groupement de scientifiques œuvraient en secret depuis quelques années, menant de nombreuses expériences sur quelques humains, destinées non pas à la prouver mais à créer l'existence de la vie après la mort. Cette volonté et les résultats auxquels ils avaient été confrontés avec les expériences nazies firent naître dans l'esprit de ces hommes le projet Reboot, projet sur lequel ils travaillèrent sans relâche jusqu'à la fin. Destiné à permettre aux humains compatibles de renaître après leur mort, tout en voyant leurs capacités décuplées (à l'instar des soldats nazis), le projet finit par être dévoilé au grand public et reçut un accueil plutôt mitigé. Si certains fanatiques semblaient plus qu'emballés par l'idée de ressusciter tout en étant plus forts qu'auparavant, beaucoup y voyaient là un danger conséquent pour l'humanité en elle-même. Puisque après quelques essais sur des cobayes plus ou moins volontaires (certaines méthodes du groupe étant à déplorer), les scientifiques finirent par remarquer cette particularité liée au temps passé entre la mort de l'humain et sa résurrection. Car plus un humain se réveillait longtemps après sa mort, moins il conservait de part d'humanité en lui.

L'un des scientifiques majeurs du projet Reboot, Kyle Dawson, insista sur la nécessité de prévenir la population de la découverte qu'ils venaient de faire, jugeant qu'ils étaient en droit de connaître la réalité du projet, mais les forces armées placées au service des scientifiques pour veiller au bon déroulement du projet le firent taire avant qu'il ne puisse dévoiler au monde la vérité.
Parallèlement aux recherches scientifiques liées au projet Reboot, le groupe, qui prit le nom de SHER (Société Humaine d’Évolution et de Repeuplement) en 2016, entreprit la construction de quelques abris souterrains, destinés à conserver un certain pourcentage de la population en cas de crise majeure, qu'elle soit climatique ou nucléaire. Car les crises internationales se multipliaient et chacun vivait dans la crainte et dans la connaissance d'une guerre prochaine. Les soupçons qui s'étaient fondés petit à petit se révélèrent malheureusement exacts lorsque, en 2032, une guerre sans précédent se déclencha entre les plus grandes puissances du monde, guerre qui se termina lorsque les dirigeants, enivrés par leur pouvoir, décidèrent de s'exterminer les uns et les autres à coups de missiles nucléaires. L'humanité fut en majeure partie décimée, les territoires ravagés, et seuls subsistèrent ceux qui, à l'initiative de la SHER, s'étaient réfugiés dans les sous-sols de la terre.

Depuis la reconstruction, la SHER continue encore et toujours de mener ses expériences, conservant un contrôle total sur ses créations.
 

 

 © nothing
 

 
avatar
Autumn Galloway
Traqueuse d'humains en puissance.
Traqueuse d'humains en puissance.

Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2016
Localisation : En salle d'entraînement, probablement.

Carte d'identité
Race (+ numéro si est): Reboot 172
Profession: Soldat de la SHER
Caractéristiques: Chasseuse accomplie ; Asociale ; Insensible ; Amatrice de bonne nourriture ; Sportive

Voir le profil de l'utilisateur http://rebootlerpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum